Bloquer la myostatine naturellement avec les vitamines B ?

Photo d'aliments source de vitamines B et de vitamine B1,B12 et autres pour bloquer naturellement la myostatine dans la musculation

Dans cet article, nous allons voir l’impact des vitamines B sur la myostatine. Nous nous appuierons sur différentes études scientifiques pour comprendre si les vitamines B peuvent réellement bloquer naturellement la myostatine dans le corps humain.

Étude 1 : La vitamine B1 et la vitamine B12

L’étude suivante montre que la vitamine B1 et la vitamine B12 participent à l’augmentation de la masse musculaire et a la diminution de la myostatine. Pour rappel, le rôle de la vitamine B1 est de permettre au corps d’utiliser les aliments comme source d’énergie, sans elle, le glucose n’entre pas correctement dans les cellules. Le mécanisme de fonctionnement potentiel est donc une réduction de la résistance à l’insuline qui entraine une augmentation des hormones anabolisantes comme la testostérone et donc une diminution de la myostatine.

Pour ce qui est de la vitamine B12, elle semble permettre de conserver la masse musculaire ainsi que des niveaux de myostatine plus bas lorsque le corps est en déficit calorique.

Les études ne tirent pas de conclusions sur une consommation plus élevée que la moyenne de vitamine B1 ou B12 mais leurs mécanismes de fonctionnement devraient permettre une diminution réelle (bien que faible) de la myostatine et donc une augmentation de la masse musculaire. En revanche, des études seraient nécessaire pour savoir si une relation dose-dépendante peut être obtenue.

Étude 2 : La vitamine B6 pour la myostatine ?

photo d'un graphique qui montre l'impact des vitamines B et de la vitamine  B6 pour bloquer naturellement la myostatine en musculation.

Cette étude montre que la vitamine B6 permet également de diminuer les niveaux de myostatine. La dose maximale évaluée par l’étude est de 40 mg/kg ce qui correspondrait pour un humain de 70 kg à 2,8 g de vitamine B6 par jour (environ 200% des apports recommandés pour un adulte).

Malheureusement, l’étude ne se penche pas sur des doses plus élevées et il est donc impossible de savoir si consommer plus de 40mg/kg/jour de vitamine B6 aura un impact positif sur la masse musculaire.

Étude 3 : La riboflavine (B2) pour la myostatine ?

Cette 3ème étude montre qu’un problème au niveau de l’utilisation au de l’absorption de la vitamine B2 va significativement réduire la masse musculaire en augmentant les niveaux de myostatine. Encore une fois, la carence provoque probablement une incapacité du corps à utiliser les ressources énergétiques correctement et donc un dérèglement.

Encore une fois, aucune étude ne permet de conclure qu’une consommation de riboflavine (vitamine B2) supérieure à la moyenne réduire les niveaux de myostatine et aidera à la prise de masse musculaire. En revanche, la carence empêchera fortement la prise de muscle.

Conclusion

La première conclusion que l’on peut tirer est que nous manquons d’études sur la myostatine et ses interactions avec les différentes vitamines en dose supérieures a la moyenne.

La deuxième conclusion est que les vitamines du groupe B ont un rôle important pour maintenir des niveaux faibles de myostatine mais ne semble pas pouvoir les abaisser suffisamment pour provoquer une forte prise de masse musculaire. Nous concluons simplement qu’une carence en l’une des vitamines B aura un impact très négatif sur la prise de muscle et la myostatine mais qu’une consommation élevée n’apportera pas plus de bénéfices qu’une consommation moyenne.

Pour en savoir plus, nous avons un article complet sur les bloqueurs et inhibiteurs de myostatine pour la musculation

🧑‍🔬 Recevez les dernières informations sur la myostatine !

Vous ne recevrez que des emails informatifs lorsque de nouvelles études et recherches sur la myostatine seront disponibles

Laisser un commentaire

Retour en haut